📽🎞🎬 Le mot « Festival de Cannes Â» du Jeudi

Le salaire de la peur

Revalorisation salariale ou enfumage ?

Alors que le gouvernement entend passer en force sur la réforme des retraites, le ministère de l'Education nationale a annoncé une "revalorisation salariale" qui a mis le feu aux poudres ! Il laisse de côté les personnels les plus précaires : AESH, AED, SAENES mais aussi les personnlels médico-sociaux et agent·es dont les salaires sont pourtant très insuffisants.

La partie "Socle" de la revalorisation est trop faible pour pallier les effets de l'inflation.
La partie "Pacte" va aggraver les inégalités et dégrader les conditions de travail.

SUD Ă©ducation appelle l'ensemble des personnels Ă  refuser le Pacte.

SUD éducation 49 propose une Réunion d’Information Syndicale le 30 mai 2023 à 18h, à la bourse du travail à tous·tes les collègues afin d’échanger autour de ce thème.

Si vous êtes intéressé-e-s par cette RIS, merci de vous inscrire en écrivant à l'adresse suivante: contact@sudeducation49.org

Le Père Noël est une ordure

Quand le ministre de l’éducation fait des cadeaux au privé.

Le Ministre Pap Ndiaye avait promis de s’attaquer aux inégalités sociales grâce à un grand plan pour la mixité sociale. Alors que la publication des Indices de Positionnement Sociaux (IPS) en octobre 2022 a montré que l’enseignement privé est en partie responsable de cette ségrégation sociale, le ministère met en place de nombreuses procédures qui vont largement favoriser le privé et accentuer la ségrégation scolaire dans notre pays.

Pour venir à bout de l’évitement scolaire, SUD éducation revendique : 

  • des moyens aux Ă©coles et collèges de l’éducation prioritaire et rĂ©introduire les lycĂ©es dans l’éducation prioritaire, 
  • la nationalisation des Ă©tablissements privĂ©s. 

Les vieux fourneaux

Continuons la lutte contre le recul de l’âge de départ à la retraites !

Le 1er mai dernier, 2,3 millions de jeunes, de salarié·es et de retraité·es ont défilé partout en France, faisant de ce 1er mai 2023 un des plus importants de notre histoire sociale. Cette 13ème journée unitaire contre la réforme des retraites démontre la détermination des travailleurs et travailleuses à faire échec à cette réforme des retraites. Depuis plus de 3 mois, des records sont battus tant par le nombre de manifestant·es que par le nombre de grévistes dans le public comme dans le privé.

SUD éducation appelle l'ensemble des personnels de l'Education nationale et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche à participer à toutes les mobilisations contre la réforme des retraites et à se mettre massivement en grève le 6 juin.

Retrouve les analyses de SUD Ă©ducation en cliquant lĂ 

Retrouve le tract intersyndical 49 en cliquant ici

L’intersyndicale éducation 49 appelle l’ensemble des personnels à un rassemblement le 31 mai à 14h devant l’Inspection Académique (Rue Dupetit-Thouars à Angers) et à se mettre massivement en grève le 6 juin

Les tontons flingueurs

Macron, le fossoyeur du lycée pro

Les personnels s’étaient mobilisés à l’automne contre la mise à sac de l’enseignement professionnel. Macron revient à la charge au mois de mai avec des annonces désastreuses pour l’enseignement professionnel et pour les conditions de travail des PLP.

Dans les lycées professionnels devenus Lycées des Métiers, les discours d’entreprise ont pris une place centrale. Pour le gouvernement, l’enseignement professionnel doit être subordonné aux besoins des entreprises pour pallier les difficultés des entreprises à recruter dans certaines filières aux emplois les plus précaires ou les plus pénibles.
Alors que 70% des élèves de lycée professionnel sont issus de milieux populaires, le gouvernement entend imposer l’employabilité à court terme comme objectif unique de l’enseignement professionnel au détriment d’une formation de qualité.

Retrouve le tract de Sud Ă©ducation en cliquant lĂ 

Rastarocket

Contre la réforme des retraites, viens courir le Maracron !

Le Maracron est avant tout une manifestation sportive et militante ouverte à toutes et à tous pour montrer notre désaccord avec cette réforme des retraites. Après des mois de manifestations et un gouvernement qui s'entête, nous voulons proposer un format différent, pour changer du bitume, dans un cadre de nature. C'est l'occasion de nous retrouver et de continuer à montrer que non, définitivement, nous ne sommes pas apaisé·es. Nous espérons que le lieu verdoyant et vivant, sera propice à une matinée d'expression sans violence d'état.

Viens participer au 1er Maracron sur l’esplanade du Lac de Maine à Angers le 11 juin de 9h à 14h

Tous les détails en cliquant là