Mesures Dracos au Piquet !

Le mot de rentrée du jeudi


Loi travail II
Attaques contre les salarié-e-s du public et du privé
Les salaires et les emplois publics sont dans le collimateur
Le gouvernement prévoit 120 000 suppressions de postes de fonctionnaires en 5 ans. Les salaires sont de nouveau gelés : le gouvernement annule les augmentations prévues du point d’indice alors que se profile une hausse de la CSG. Chez les enseignant-e-s de CP et CE1, la prime annuelle de 3000€ promise par le candidat Macron en REP+ est repoussée sine die. La journée de carence en cas de maladie est ré-instaurée, dans la droite ligne du sarkozysme. Nos rémunérations, nos conditions de vie et de travail vont nettement se dégrader sans une mobilisation massive pour stopper ces projets, qui préfigurent une remise en cause des statuts.
Le projet libéral de Macron touche la société dans son ensemble
Son projet le plus emblématique est la réforme du code du travail par ordonnances. L’enjeu : démunir encore un peu plus les salarié-e-s face à leur patron. Le projet de loi travail 2 vise à plafonner les indemnités de licenciement qu’un-e salarié-e peut percevoir devant le conseil de prud’hommes. Cette mesure, réclamée depuis des années par le Medef, permettra au patron de savoir à l’avance combien lui coûtera un licenciement illégal… c’est bien pratique ! Le projet d’ordonnances prévoit également la généralisation du « CDI de projet » déjà connu dans le BTP. C’est un contrat qui dure tant que dure le projet. Quand la mission est achevée, le patron peut jeter les salarié-e-s sans indemnités de licenciement.
Le gouvernement attaque sur tous les fronts. Alors qu’il annonce déjà une nouvelle réforme des retraites, la grève public/privé du 12 septembre doit être le point de départ d’un vaste mouvement d’ensemble pour mettre un coup d’arrêt à cette offensive ultra-libérale.

Le 12 septembre, salarié-e-s du privé comme du public,
tou-te-s en grève et aux manifestations :
Angers
10h30
place Leclerc
Cholet
10h30
place Travot
Saumur
10h30
place Bilange
Segré
10h30
place du port


Pour le 1er degré, exemple de déclaration d’intention de grève


A vos agendas
C’est la rentrée
mardi 12, 14h à 17h, AG de Sud éduc, à la bourse du travail d’Angers
mardi 12, 18h30, Réunion de rentrée de l’ICEM-Pédagogie Freinet 49 à l’école publique de St Lambert du Lattay (lien) co-voiturage possible après notre AG
Jeudi 28, 20h30, Rencontre autour de la revue "Les Utopiques" de Solidaires avec Christian Mahieux (ancien porte-parole de Solidaires, SUD Rail) à la Librairie les Nuits Bleues à Angers (lien)


C’est ma tournée !!!
Comme l’an passé, nous allons mettre en place des tournées d’école. Si vous souhaitez que nous passions dans votre école, dites-le nous...


5 bonnes raisons d’adhérer à SUD Éducation : http://www.sudeducation.org/Face-aux-attaques-renforcons-le.html
le bulletin d’adhésion : ICI !


Sterenn QUEMENER, Guillaume DELALLE, Jérôme HOEVE, Olivier « GOLDEN » LORREYTE, Guillaume HALLIER co-bureaucrates du jeudi

jeudi 7 septembre 2017, par administrateur du jeudi

titre documents joints

Le mot de rentrée du jeudi 
(PDF - 7 septembre 2017 - 165.4 ko)

 
(RTF - 7 septembre 2017 - 13.1 ko)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions Légales | réalisé avec Spip